Image film le bon, la brute et le truand

Sélection de 3 grands classiques de Sergio Leone : Pour une poignée de dollars – Le Bon, La Brute et le Truand – Il était une fois dans l’Ouest

Sergio Leone… Ce grand nom du cinéma vous parle certainement. Le père du western “spaghetti” a laissé derrière lui, des œuvres et films remarquables, devenus aujourd’hui de grands classiques. Retour sur la vie de ce géant du cinéma, et sur 3 films qui ont marqué la carrière du réalisateur.

Sergio Leone et la naissance du western spaghetti

Prédestiné au cinéma, Sergio Leone est né le 3 janvier 1929 à Rome. Son père est metteur en scène, et sa mère, actrice. Le petit Sergio grandit dans ce milieu et débute sa carrière en tant qu’assistant de cinéaste. Dans les années 50, il commence à écrire ses premiers scénarios. En 1961, il travaille sur la réalisation du film “Le Colosse de Rhodes”.

Par la suite, Sergio Leone se penche sur un genre bien particulier, le western. Face au déclin du western américain, il veut donner un coup de fraîcheur à ce genre cinématographique. Il donne alors naissance au western spaghetti. “Pour une poignée de dollars” est le premier d’une longue série. Ce long métrage est acclamé par la critique. Le réalisateur brise les codes du western classique. En effet, dans le western spaghetti, les scènes sont lentes, les gros plans sont de rigueur et la musique est primordiale. En 1965, Sergio Leone réalise “Et pour quelques dollars de plus” et continue sur sa brillante lancée. En 1966, c’est au tour de “Le Bon, la Brute et le Truand”. En 1968, Sergio Leone donne naissance à “Il était une fois dans l’Ouest”, un film réunissant de nombreuses stars internationales. Ce chef d’œuvre deviendra sa plus belle réussite et marquera l’histoire du cinéma à jamais.

Pour une poignée de dollars

Premier western spaghetti, ce long-métrage révèle au grand jour le remake d’un genre bien connu, (le western classique). Mais ce film révèle aussi un jeune acteur qui deviendra bientôt un mythe : Clint Eastwood. Au programme : gros plans, scènes lentement découpées, violence et décadence… Sans oublier, l’incroyable musique signée Ennio Morricone, le majestueux compositeur italien. Ce film réalisé par Sergio Leone est un remake d’un western japonais “Le garde du corps”.

Cette nouvelle version se déroule au Far West, au sud de la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique, plus particulièrement à San Miguel, où deux bandes rivales s’affrontent… Un jour, un étranger débarque, vêtu d’un poncho… C’est là que le talentueux Clint Eastwood entre en scène. Nul besoin de vous en dire plus. “Pour une poignée de dollars” est un grand classique, premier dans son genre, qui se laisse volontiers découvrir ou redécouvrir ! Il s’agit du premier volet de la fameuse “Trilogie des dollars”.

Le Bon, La Brute et le Truand

“Le Bon, la Brute et le Truand” est le troisième et dernier film de la “Trilogie des dollars”, le second étant “Et pour quelques dollars de plus”, que nous vous invitons à regarder si vous désirez découvrir toute la filmographie de Sergio Leone. Cependant, “Le Bon, La Brute et le Truand”, est pour beaucoup, le meilleur des 3 volets. En effet, ce long métrage va plus loin que les précédents… En réalisant ce film, Sergio Leone prouve une nouvelle fois, que le western spaghetti a plus que jamais trouvé sa place aux côtés des autres genres cinématographiques.

Le chef d’œuvre débute de façon mystérieuse et l’intrigue prend place dans un contexte historique. La bande originale est splendide et le rythme soutenu. Dans ce film, les 3 personnages principaux sont de fortes têtes et ils sont prêts à tout pour obtenir le “magot”. On retrouve une fois de plus, le grand Clint Eastwood, qui partage l’affiche avec Eli Wallach et Lee Van Cleef. La réalisation est parfaite, les 3 heures de film se dévorent… En bref, le point culminant de la trilogie des dollars !

Il était une fois dans l’Ouest

Enfin, impossible de parler de Sergio Leone et de son œuvre sans évoquer “Il était une fois dans l’Ouest”. Un palmarès de grandes stars rejoint ce projet : Henry Fonda, Charles Bronson ou encore Claudia Cardinale. Le premier volet de cette trilogie raconte l’histoire de l’Amérique, avec un grand A. Tous les ingrédients sont réunis pour créer LE meilleur western jamais réalisé. On retrouve les gros plans mythiques du réalisateur, l’incroyable musique du grand Ennio Morricone, des dialogues savoureux, des scènes trépidantes…

Sergio Leone donne ici naissance à un film légendaire, une véritable déclaration d’amour à l’Amérique et au western. Avec ce film, Sergio Leone gagne une nouvelle fois le pari qu’il s’était lancé, réinventer le western classique. Cette œuvre majeure du septième art connaît un immense succès dès sa sortie en salle. 60 ans plus tard, le film est toujours reconnu comme un grand classique, un chef d’œuvre du grand écran, à voir ou à revoir…

Bien entendu, la filmographie de Sergio Leone se s’arrête pas là… Mais si vous désirez découvrir ce grand cinéaste, ces 3 réalisations magistrales sont un bon point de départ. Cela vous donnera peut-être une image différente du western et du cinéma de cette époque !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *