16 mars 2012

Facebook : mes copains sont morts ?

Certes, je n'ai jamais rien compris à Facebook. Mais ce matin, c'est le pompon : je n'ai plus rien à lire, aucune publication, j'ai beau changer les paramètres, rien à faire.

J'abandonne.

J'entendais vaguement un reportage à la radio, à l'instant. Une petite dame disait que Facebook était devenu tellement gros que Facebook n'a plus rien à voir avec un réseau social. Facebook ne s'intéresse plus à ses utilisateurs mais uniquement aux gugusses qui lui rapportent du pognon, ceux qui mettent à disposition des applications et ceux qui mettent de la publicité.

14 commentaires:

  1. Non, ils bandent encore, non ils bandent encore.

    RépondreSupprimer
  2. Je t'ai vu sur FB et en cliquant je suis arrivée ici...

    RépondreSupprimer
  3. Chez moi ça fonctionne. Je me sers de FB pour les news musicales, rien à cirer de la nouvelle coupe de cheveux du cousin ou de la nouvelle voiture de la tata.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non, moi c'est que les copains et la famille.

      Supprimer
    2. Oui les copains aussi mais bon la famille je suis de loin.

      Supprimer
  4. Ce bug est fréquent, des fois, quand ça (m')arrive, je vais sur ma page/journal perso, puis je reviens sur le fil principal : Pouf ! FB se souvient de tout !
    #cestchiant

    RépondreSupprimer
  5. FB est un gros machin qui ne marche pas bien.
    Quand seigneur FB a ses humeurs, il suffit d'attendre un peu que ça se tasse.
    Seigneur FB nous casse les pieds, certes, mais on y va quand même...

    RépondreSupprimer
  6. face de bouc j'y comprends rien aussi je ne vois pas l’intérêt on y trouve rien exceptionnel et pourtant tout le monde a une page.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !