19 septembre 2014

Le geek con (bis) et iOS8

iOS 8 est sorti hier soir et je l'ai installé ce soir. Vers minuit (l'installation était en cours), je n'arrivais pas à dormir, me tournant dans mon lit et me demandant ce que j'avais oublié. Ça m'est subitement revenu. Avec iOS 8, il y a une nouvelle application pour gérer iCloud sur le PC. Il a fallu que je me lève pour lancer le téléchargement. 

Et à 1 heure du matin, j'attends qu'il soit fini pour tester. 

La mise à jour de l'iPhone est terminée. Je vais lancer celle de l'iPad. 

Le geek très con !

C'est moi ! Ne me félicitez pas !

En semaine, je n'utilise pas mon ordinateur sauf pour aller sur Facebook, le matin. J'ai l'iPad, l'iPhone et je me fous de toutes ces conneries. Par contre, le week-end, je l'utilise beaucoup pour des raisons diverses : bloguer, consulter des sites de cul, mon compte bancaire et tout ça (en semaine, j'ai le PC du bureau mais les sites de cul sont bloqués mais à l'approche des cinquante ans, on peut ne se branler qu'une seule fois par semaine).

Samedi dernier, je me lève, prends le PC et cet imbécile me dit : "redémarrez maintenant pour installer une mise à jour ou ça sera fait automatiquement dans 24 heures". Je le fais et retourne me coucher. Je me lève une heure après et le machin me dit qu'il a fait 67%. Je dis "ah merde c'est tout ?" Je retourne me coucher mais avec l'iPad pour pouvoir surfer mais les vidéos porno en "flash" ne passent pas). Je me relève une heure après (la bite à la main). Toujours 67%. Et ainsi de suite quatre ou cinq fois. Je vais au bistro, je déjeune, je rentre : encore 67%. Je me dis : je n'ai pas le choix, j'éteins le PC. Tout ceci me gavant, je vais faire la sieste, oublie ces conneries, vais me promener, faire mes courses et au bistro et rentre vers 23 heures. Le PC n'a toujours pas redémarrer. Je clique, j'appuie sur la touche : rien à faire. Je vais me coucher. Le dimanche, je me lève. Pareil !

Je pense qu'il est tombé en panne mais ne m'inquiète pas. Il est neuf et est encore sous garantie. Je n'en ai pas spécialement besoin, je remets à plus tard. Lundi, je réessaie : pareil. Je décide donc d'aller chez le marchand le week-end prochain (le suivant, en fait, puisque je devais rentrer en Bretagne demain mais le boulot m'a fait changer d'avis depuis, donc hier soir, j'ai décidé d'aller après-demain).

Belle parenthèse dont vous vous foutez royalement, je suppose.

Ce soir, j'arrive à la maison, je dîne, et vaque sur internet avec l'iPad (après avoir déclenché le chargement de iOS8 sur l'iPhone). A 23h30, je n'avais pas sommeil et me décide à commencer le ménage, ce qui m'évitera de le faire samedi matin (d'autant que le samedi d'avant, à cause de ce machin, j'avais fait le minimum), comme toujours. Il est tard, je ne peux pas passer l'aspirateur à cause du bruit, j'attaque avec le balai. Je pousse toutes les poussières et autres conneries dans le coin de mon couloir de manière à tout ramasser avec la pelle (que j'ai perdue, d'ailleurs, ce qui fait que je me retrouve avec un tas de merdier : on verra samedi).

C'est alors que je constate qu'un câble électrique n'est pas branché à côté de la prise de courant près du merdier. Je m'interroge et remonte à la source : c'est mon PC qui n'était plus branché... A force d'attendre après les 67%, j'avais oublié un détail : samedi d'avant, comme tous les samedis, je prends la prise du PC pour brancher l'aspirateur. Et j'avais oublié de le rebrancher.

Je rebranche donc et allume le PC. Il me ressort le coup des 67% mais en moins d'une dizaine de secondes il passe en service.

Le con !

Vous me direz (ou pas) que ceci ne nécessite pas un billet sur le blog geek mais sur le blog bistro. Outre le fait que je m'en fous, j'avais préparé un billet pour aujourd'hui pour parler de mes problèmes d'iPhone (voir mes précédents billets, il a fallu que j'appelle une fois Apple et trois fois Orange pour le démarrer). Ces hot line ont bien changé et les lascars que j'ai eus cette fois étaient particulièrement efficaces, ce que je voulais signaler dans mon billet. A cause du boulot, je n'ai pas eu le temps de le finir.

Toujours est-il que je me rappelle de l'introduction du billet que j'avais commencé. Je parlais de mon premier appel au support, vers 2000, quand j'avais eu un problème d'accès à internet. L'opératrice m'avait demandé : "vous êtes sûr que votre ordinateur est bien branché sur le courant ?". Je l'avais alors insultée : "commencez pas à me faire chier, je ne suis pas débile !".

Après demain, j'aurais du aller chez Auchan leur expliquer la panne de mon PC...


17 septembre 2014

Google Apps for Work m'écrit

 

Compte tenu du nombre de nom de domaines que j'ai chez eux, ma messagerie déborde. Il va falloir que je mise. 

12 septembre 2014

Le jour où les problèmes de geeks se croisent

J'ai déjà fait 2940 billets aujourd'hui pour raconter mes problèmes d'iPhone, suite au vol du mien, lundi soir. En rentrant à la maison, je m'étais précipité pour faire "opposition" et changer tous mes mots de passe, y compris celui de mon compte de la messagerie que j'ai chez Microsoft, donc Outlook, que j'avais utilisé pour démarre mon nouveau PC. J'avais donc le même mot de passe pour mon PC et pour ma messagerie Outlook. Lundi soir, j'en avais ainsi deux différents. Mardi soir, aussi, de même que mercredi. Ce soir, j'allume mon PC (sous Windows 8.1, rappelons-le), l'ancien mot de passe ne fonctionne plus ! J'essaie donc le nouveau. Ca marche !

Ces andouilles avaient donc changé le mot de passe de mon PC à l'insu de mon plein gré.

Je tente d'aller sur internet : impossible. Je dis ; "ah merde". Rien à faire. 

Mon antivirus me signale un truc louche, j'y vais. Il n'y avait rien de louche. Je décide donc de redémarrer le PC. Je clique où il faut, le machin me dit qu'il réinstalle des trucs. Je vais donc me coucher pour surfer avec l'iPad mais je prends le PC à côté de moi.

Au bout d'une quinzaine de minutes, il ne se passait rien. Tant pis. Je me lève pour pisser les bières que j'ai bues ce soir. Au retour, sans lien de cause à effet, le PC me dit qu'il est arrivé à 30% de téléchargement. Je saute de joie : le système m'avait enfin montré un signe de vie. Néanmoins, cet écran avec les 30% est resté affiché assez longtemps, sans doute près d'une demi-heure, avant de bouger. 

Je continue à tweeter avec des copains et m'endors à moitié quand l'écran finit par s'éteindre. Le PC redémarre. Je peux me connecter à internet !

Dans l'intervalle, compte tenu de mes problèmes d'iPhone (deux jours pour pouvoir passer un appel avec mon iPhone neuf et impossibilité d'accéder à internet par GSM, le tout suite à des couilles chez Orange), de sombres pensées ont traversé mon esprit devant tant de malchance en quatre jours....

11 septembre 2014

La différence entre l'iPhone 4 ou 4s et l'iPhone 5c

J'aime bien faire des billets à contre courant. L'iPhone 6 vient d'être annoncé. Il n'empêche que je viens de passer du 4 au 5. 

Petit 1 : la taille de l'écran du 5 me dérange. On le tient moins bien en main. C'était l'objet d'un précédent billet. Il est plus facile à voler. Et ne me suis fait voler le 4 !

Petit 2 : la vitesse de charment de certaines applications (la plupart mais pas toutes) devient prodigieuse. C'est le cas de Twitter, par exemple. 

Petit 3 : le multi applications fonctionne bien. J'avais fait deux ou trois billets sur ce blog mais j'ai du éteindre l'iPhone et le rallumer car je ne captais plus internet via la wifi du bistro. L'application Blogger avait tout mémorisé. Avec le 4, j'aurais tout perdu. 

Je vous passe l'appareil photo et la 4G. Le reste est décevant : je n'ai pas l'impression d'avoir changé. 

Le smartphone à écran large

Il y a un vieux débat au sujet de la taille idéale de l'iPhone. J'en parlais hier soir avec des copains qui ont des S3 et évoquais le sujet dans mon blog politique ce soir. 

Résumé des épisodes précédents : j'ai acheté un iPhone 5c le jour de l'annonce par Apple de la sortie du 6 en trois tailles d'écran (si j'ai bien compris). Ces braves gens parlent en pouces en prenant leur pied. 

Ce débat est crétin. Chacun pourra prendre le smartphone avec un écran qui correspond à ses besoins. 

Toujours est-il que mon iPhone 5c est plus grand que celui de mon ex iPhone 4 ce qui pourrait s'arroser. Mais il est impossible de l'utiliser d'une main dans le métro ou dans la rue sans la tendre à un voleur. 

Cela dit par un type qui s'est fait tirer son iPhone à l'arrache. 

Les smartphones à grand ne sont pas utilisables dans la rue ou le métro. 

Le bug d'Orange

Résumé des épisodes précédents : m'étant fait piquer mon iPhone, j'en ai changé. L'activation n'a pas fonctionné et je ne pouvais pas passer d'appels. 

Ce matin, j'ai appelé l'assistance mais elle était débordée, a présenté des excuses et m'a raccroché au nez. J'ai rappelé vers 11h. J'ai eu un technicien en quelques secondes (fort sympathique). Il a regardé, constaté que ma ligne était coupée à cause du non paiement d'une facture. Il a regardé. J'avais tout payé. C'était bizarre. 

Je lui ai livré l'explication mais il ne m'a pas écouté, n'ayant pas l'habitude d'avoir un professionnel de l'informatique en face de lui. Alors je vous explique. Restez zen. La veille j'avais appelé l'assistance pour leur demander de réactiver ma ligne et d'activer ma carte SIM. Elle l'a fait dans l'ordre. Réactiver la ligne. Puis activer la SIM. Le système informatique a refusé de le faire. C'est logique, je veux bien en faire un billet si vous voulez. Elle appelle le "support". Il fallait activer la SIM avant d'activer la ligne. Il a donc fallu qu'elle désactive à nouveau la ligne pour activer la SIM. Elle a choisi le motif : défaut de paiement. Parce qu'il fallait un motif. Elle était suer d'elle et j'ai fait confiance. 

Je recevais bien les appels et les SMS mais je n'arrivais pas à en émettez. Une collègue m'a dit que c'était normal et qu'il fallait une heure ou deux pour que ça marche. J'ai donc attendu ce matin. 

Le technicien que j'ai eu ce matin n'arrivait pas à rétablir le bazar et a donc appelé le support. Je l'avais eu en quelques secondes mais ils ont mis une bonne demi-heure à diagnostiquer l'incident. Il s'agissait bien d'un bug informatique. Il a fallu qu'ils fassent une intervention dans les bases de données si j'ai bien compris. 

Et ça marche. 

Pour l'anecdote, je raconte ça à la collègue en question. Elle commence à se foutre de la gueule d'Orange : ah le bon prétexte, le coup du bug informatique. Je me suis foutu de sa gueule et lui ai rappelé les bugs qu'elle avait dans le logiciel dont au sujet duquel elle est chef de projet. Et le nombre de fois qu'elle prétextait (à juste titre) un bug du fournisseur pour expliquer la chose à nos clients. Elle a rosi. 

Toujours est-il que j'arrive maintenant à téléphoner avec mon téléphone. 

Résumé des épisodes suivants : je vais appeler l'assistance pour leur demander pourquoi je n'ai pas accès à internet (hors wifi). 

Faut être patient. 

Les délires de l'Apple Store sur iPhone

Résumé des épisodes précédents : m'étant fait piquer mon iPhone 4, j'ai acheté un 5c. J'ai eu un tas de problèmes dont celui-ci : mon compte chez Apple a trois identifiants et autant de mots de passe et un méchant bug fait que la machine se mélange les pinceaux. Quelques autres bugs (pas liés à Apple) ont fait que je n'ai pas eu assez de connexion en wifi pour que le machin télécharge toutes mes applications. Venons-en au sujet. 

Je constate ce soir que toutes les apllications ne sont pas chargées. Je vais sur l'Apple Store. Le machin me dit que mon mot de passe est faux. J'en mets un autre. Ça passe. 

Et il n'arrive pas à faire les téléchargements des mises à jour. Je ne sais plus quoi faire. 

10 septembre 2014

Ma vie sans smartphone ? Elle est où l'addiction ?

Suite au vol de mon iPhone, j'ai passé une trentaine d'heures sans portable. Les gens (copains, collègues,...) m'ont des commentaires compatissants. 

1. C'est moche, ça va te coûter cher. Pas du tout. L'achat était programmé il se trouve précipité. La batterie de l'ancien tenait deux heures (une heure de bistro et une de métro) et l'appareil photo était HS. 

2. Tu as un risque avec tes mots de passes. Je m'en fous, j'ai tout changé dans les cinq minutes qui ont suivi, j'étais à côté de chez moi. 

3. Tu vas te faire chier sans connexion internet en permanence. Je m'en fous. Ça me fait des vacances (néanmoins ne pas pouvoir répondre en direct aux commentaires sur mon blog politique, coupé par le proxy du bureau m'embête).

Ainsi, le problème n'est pas lié à l'addiction au smartphone. Loin de là. J'avais l'iPad pour me connecter à internet au bistro, un PC au bureau et à la maison pour lire mes mails et y répondre. 

Le problème est l'angoisse liée au fait d'être habitué depuis 15 ans à être joignable en permanence et de ne plus l'être. Rien à voir avec le smartphone ! Simplement le téléphone. 

De savoir que ma mère, mon banquier, ma concierge, mon assureur, ma chef au bureau,... ne pouvaient pas me contacter en temps réel m'a plongé dans un stress incroyable. 

Prenons le cas le moins important. Ma chef au bureau. Il est le moins important parce que j'ai le droit d'être malade, de ne pas venir,... Il n'empêche qu'elle m'envoie des SMS le matin (si besoin) pour qu'on se fixe rendez-vous. Genre : tiens viens en salle de réunion, on voit machin, j'ai oublié de te prévenir. 

Hier matin, je n'avais pas de téléphone vu qu'il était volé. Je suis allé au commissariat. Je n'avais plus aucun moyen de contacter ma chef quand j'ai vu que je ne pourrai pas arriver au bureau avant 11 heures. Je lui avais envoyé un mail pour lui dire que mon iPhone avait été volé mais pas que je serai en retard. 

L'angoisse est là ne pas pouvoir recevoir des coups de fil et en passer. 

Je me demande comment faisait Magellan pour dire à sa mère qu'il n'était pas sûr de rentrer pour dîner. 

Un iPhone neuf et une gestion des comptes un peu spéciale chez Apple !

Je me demande si le packaging ne coûte pas plus cher que le téléphone lui-même, chez Apple. Toujours est-il que j’ai eu un excellent service de la part de cette honorable compagnie et de mon opérateur, Orange. Il ne manque qu’un seul détail : je n’arrive pas à utiliser ce téléphone à part en Wifi et en réception d’appels et de SMS…

C’était le bug 1.

Passons au 2 : c’est horripilant, il faut absolument une connexion wifi pour mettre en service un iPhone. C’est compréhensible pour une raison : la connexion au compte iCloud pour la synchronisation. Il n’empêche qu’il devrait y avoir une autre solution : on n’a pas nécessairement accès au wiki (notamment au bureau, c’est interdit par les services en charge de la sécurité, ce qui est d’ailleurs critiquable).

Passons au 3 : je suis identifié chez Apple avec deux comptes et trois identifiants. Il y a jegoun chez gmail.com, jegoun chez me.com et jegoun chez icloud.com. Or il y a trois mots de passe différents et le machin cafouille entre les différents comptes. Pour la mise en service, j’ai utilisé le compte chez me.com vu que c’est avec celui-là que m’avait repéré le technicien du support de chez Apple. Ca a correctement fonctionné mais au bout de quelques minutes, il m’a demandé le mot de passe associé au compte gmail. Et dans ma messagerie, j’utilise l’adresse chez icloud. Comme je ne la retrouvais pas (ce n’est pas la même que pour me.com), il a fallu que je la réinitialise. Du coup, je n’arrivais plus à me connecter avec me.com qui avait récupéré l’autre mot de passe. C’est un bordel !


En trois jours, j’ai généré une vingtaine de mots de passe différents. Comment voulez-vous que je m’en rappelle ?